dimanche 13 janvier 2019

Tartuffe de Molière, interprétation : Pierre Arditi, Jacques Weber TV5 12/1/2019

Magnifique interprétation du Tartuffe de Molière par deux grands acteurs Pierre Arditi et Jacques Weber... Le final avec l'intervention de la Justice du Roi pour châtier le faux dévot est éblouissant. Difficile de ne pas faire le rapprochement avec ce qu se passe à Paris de nos jours... 
A voir, à revoir, à lire...à relire...
18/20
Hermès 

vendredi 28 décembre 2018

Sérotonine, de Michel Houellebecq, roman Flammarion Edit. 352p.22€

Le grand romancier des "Bobos" parisiens publie son septième roman dans la même veine que les précédents, la vue horrible sur l'univers de la grande ville devenue inhumaine, sur la vie stupide d'un monde incohérent promu à la décrépitude et la fuite dans le souvenir, les rêveries sur le passé heureux d'un grand amour perdu, et la vie à la "campagne", en "forêt", dans la nature, avec le sexe comme seul compagnon consolateur...
Un événement éditorial et littéraire tant les réflexions de Michel Houellebecq comptent dans ce monde de socialisme-libéral français "exténué" sous les coups répétés des réglementations de toutes sortes, des prélèvements bloquant le développement, des obligations du Traité européen bruxellois, de la richesse insondable et la pauvreté de survie qui vient de se révéler avec les "Gilets Jaunes" que les "Bobos" parisiens et d'ailleurs n'arrivent pas à déchiffrer, un monde qui vit avec en arrière-fond le terrorisme islamiste...
Crise de civilisation, crise de la pensée, crise du bateau fou du modèle "occidental" ou "français" tout court ? Au milieu des réflexions, des discours des médias interloqués, du Monde en mouvement et du Temps... L'homme occidental esseulé, angoissé, livré, suivant Houellebecq, à la médication des calmants, des euphorisants, dans l'attente dont il ne sait quoi, qui relève de l'effondrement de sa pensée, de son moi...
Houellebecq est le parfait littérateur de ce monde boboïsé qu'est devenu la France socialisée, macronisée, il fera des tirages exceptionnels et le monde entier littéraire le lira...
Reste l'homme, son devenir, la diversité du monde, l'évolution, et son combat contre... avec quand même  au fond de lui la pulsion de la vie, sa recherche du "bonheur"... et la Beauté du monde et des êtres, la profonde beauté des êtres aimés...
Un livre rétrograde, mais nécessaire à la réflexion.
Le désastre de la solitude;
Henry Zaphiratos 

mercredi 19 décembre 2018

Les Jardins d'Allah, de Monique Le Dantec, roman 298p. Morrigane Editions

Plongée dans la France actuelle où s'installe un processus de transformation que différents écrivains , dont Houellebecq, décrivent. De l'amour fou aveugle à la complicité, du désir physique au désir de savoir, mais sans discernement, sans études approfondies. Eva, prof esseulée de gymnastique dans un collège de province passe quelques semaines de vacances au Maroc, et tombe amoureuse d'Othman beau guide qui conduit un groupe de 4x4 touristiques dans les confins du désert. Elle découvre le monde musulman à travers celui-ci, monde musulman qu'elle retrouve en France quand au collège éclate un débat sur le port du foulard islamique par certaines élèves... Se faisant messager de son amant de Marrakech elle pénètre dans un monde qu'elle questionne, tente de comprendre... L'Egypte, puis l'Iran, une histoire où l'on gomme les différences entre Sunnites et Chiites, où les interlocuteurs passent sous silence le rôle de l'Angleterre, où les Pyramides, les pharaons, le monde romain et chrétien de l'Egypte, de l'Arabie n'ont jamais existé, de même que les dix millions de coptes et celui de l'Alexandrie cosmopolite d'avant Nasser... 
Monique Le Dantec a très bien décrit le côté incertain, immature et naïf de son héroïne, professeure de gymnastique, toute à l'aveuglement de sa passion physique jusqu'au moment ultime où elle se réveille et comprend ce que trament son amant et ses amis...
Un roman qui est aussi une exploration de certains milieux où l'esprit d'analyse, où la passion de la liberté, la profonde culture sont en sommeil...
A lire. 
Hermès

       

mardi 4 décembre 2018

Introduction à "La Recherche du Temps Perdu" de Bernard de Fallois, Edit.B.de Fallois - 310p. 18€

Le découvreur en 1951 du premier roman de Marcel Proust,  Jean Santeuil  (Les Plaisirs et les Jours étant une suite de nouvelles) spécialiste de son oeuvre a disséqué et analysé La Recherche pour une édition du Club France-Loisir en 1988/89.
Un livre essentiel pour ceux qui désirent approfondir leur connaissance des rapports entre les personnages, d'en découvrir certains autres, de comprendre leurs motivations. Bernard de Fallois explique, analyse  cette grande  "Comédie humaine" qu'est cette oeuvre, comme celle de Balzac.
Du côté de chez Swann
A l'ombre des jeunes filles en fleurs
Le côté de Guermantes
Sodome et Gomorrhe
La Prisonnière
Albertine disparue
Le Temps retrouvé


"cette réalité que nous risquerions fort de mourir sans avoir connue, et qui est tout simplement notre vie. La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature." Marcel Proust


lundi 26 novembre 2018

Les Loups de Marjevols de Monique Le Dantec roman Morrigane Editions 283p.

Noël, réunion de famille, ceux qui s'aiment et ceux qui se supportent se retrouvent dans la maison familiale au coeur des Cévennes, pas loin du Plateau du Larzac, région de la Bête du Gévaudan, où les loups rôdaient... rôdent, sous d'autres noms. L'auteure raconte et décrit avec vivacité les problèmes des couples, l'ambiance lourde d'une réunion familiale alors que Mattéo, le petit-fils ne rêve que de rencontrer les loups, de voir leur grands yeux obliques, leur longue et lourde queue. On le lui promet... bercé de contes, las d'attendre, il part à la califourchon sur la moto d'un jeune loup du coin... disparition, émotions, recherches... La mer... un autre continent... ou...
Les routes, les paysages, la chaleur familiale, les événements, l'enfant Mattéo donnent à ce roman son charme.
Ambiance de conte le soir à la veillée au coin du feu, sous l'arbre de Noël quand les yeux de l'enfant brillent. 

Hermès

mardi 13 novembre 2018

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, roman Actes Sud 426p. 21€

Prix Goncourt 2018   
L'auteur passe de la zoologie de son précédent livre Aux animaux la guerre à l'entomologie, l'étude des insectes. Il a vécu en observateur des milieux qu'il décrit ; c'est ainsi que nous avons ce roman-document un peu "auto-fiction" comme le précédent, sur cette France d'"En-bas", celle que les gouvernants, les dirigeants ignorent ou méprisent, celle qui ne vote pas, ne réclame pas, celle qui vit dans un univers presque clos de la désespérance et l'ennui, entre trafics, drogue shit etc. entre Dupont-Lajoie et les Demi-Sels , une adolescence, une jeunesse qui signe l'échec d'une certaine Education nationale, l'effondrement des rapports familiaux, leur inexistence ou leur brutalité... Des parvis gris des immeubles de banlieue où la jeunesse se traîne aux pavillons disséminés dans une nature que l'on ne comprend plus, que l'on n'aime pas... 
"Les médecins ici étaient complaisants. Toute la vallée était en soins palliatifs, quelque part." p.6,2. 
"Il n'en pouvait plus. La mort devenait par instant un sort enviable." ....
"Putain cette déprime."....
"Fais pas ton fils de pute,on s'en fout"...
Roman de réflexions sociologiques : "A l'usine il avait obéi quarante ans, ponctuel, faussement docile, arabe toujours. Parce qu'il avait vite compris que la hiérarchie au travail ne dépendait pas seulement de compétences..."p.110
Etc.  
La recherche d'une moto volée est à la base de l'intrigue-focus sur ce monde périphérique et rural très Gilets jaunes...
"Resté seul, Anthony alluma une cigarette.Il pensait à son vieux. Cette vie qu'on leur faisait. Il regrettait vraiment de n'avoir plus rien à boire.Il fouilla ses poches pour voir s'il n'avait pas un peu de blé, histoire d'acheter une ou deux canettes aux mômes qui se trouvaient plus bas. Mais ses poches étaient vides. Il regarda le soleil glisser à l'ouest. L'horizon bientôt flamba."... p.425 
Roman du monde "périphérique", un documentaire que les académiciens Goncourt ont couronné.
Neurasthéniques s'abstenir.
Très loin de William Faulkner " Du bruit et de la fureur"  ou " Absalon, Absalon" ou "Des souris et des hommes" de John Steinbeck.!
Descriptions efficaces... parfois répétitives
Style Djeune (salope-chiant-coke-taf-gothique-chiottes-kick-craint etc.) monotone... des longueurs...
Resserré, bon scénario de film.


vendredi 19 octobre 2018

Renaissance française... Trois livres bases

-Destin français d'Eric Zemmour  Parcours historique et philosophique sur ce qui a fait et fait la France.

-Romanesque de Lorant Deucht Construction de la langue française depuis la chute de l'Empire romain à partir des langues alors en usage le Latin et le Grec mêlés aux parlers des tribus germaniques Wisigoths, Alamans, Francs etc.  Un peu rapide, un peu racontard, un peu prof pour ignares...

-Clovis de Philippe de Villiers Edification de la France, issue de la province romaine des Gaules, après la victoire de Vouillé, où le chef des Francs devient Consul et Princeps.