jeudi 24 novembre 2022

A PROPOS DE LA LANGUE FRANCAISE Le "français" est une langue qui se respire, évolue, imprègne la conscience, le sang, la vitalité profonde et extrême de ceux qui la vivent, l'embrassent, une langue d'une richesse incomparable par la douceur des mots, de la prononciation, la musicalité légère, ondulée, "aristocratique". L'écrire est un enchantement tant elle épouse la pensée, la met au net, l'exprime avec "vérité", sincérité. prenez n'importe quel texte, il est clair, limpide, musical. C'est une langue de l'enfance et de la plénitude, de la gravité et de l'enthousiasme. Une langue que l'on a plaisir à entendre car elle porte en elle le chant profond de l'humanité. Elle est le produit mystérieux de l'évolution d'une façon d'être, de vivre, de raconter, de percevoir le monde, les gens, les paysages, la "construction" de l'espace de vie, elle est intrinsèquement liée à l'architecture, au "style" de vie, à la façon d'être. C'est une oeuvre d'Art que les apports, les siècles ont façonné, et dont la pensée, l'expression, la littérature ont amplifié, développé magnifié. Henry T. Zaphiratos

lundi 7 novembre 2022

LE MAGE DU KREMLIN de Giuliano Da Empoli - Roman-Vrai, Gallimard - 20€ - 280p.

Une oeuvre magistrale ! Le livre que l'on n'attendait pas et qui tombe du ciel. Giuliano Da Empoli, écrivain et journaliste d'une grande culture nous livre un roman-vrai loin des auto-fictions habituels sur les drames de l'enfance, l'adolescence ou autres. Non il s'agit ici de la Russie, de la Russie vue par le Marquis de Custines, de la Sainte Russie, celle qui est née à Kiev, et que tout Russe porte dans son coeur, dans sa chair, dans son sang. Du XIXème siècle au siècle présent, d'Yvan-le-Terrible à Poutine à travers Nicolas II,Lénince, Staline, le KGB, les Oligarques, la CIA, l'OTAN, Pacte de Varsovie, les rencontres avec Angela Merkel, Clinton etc. tout est passé en revue à travers le prisme d'un romancier de grand talent, à travers un personnage sorti des siècles et du siècle, dans des tableaux éblouissants de fraîcheur, de vivacité, de profondeur, un roman-vrai de la vie de tous les jours à travers la vie des drames politiques des empires qui s'entre-choquent, s'observent, se comparent, tentent de placer des pions ou d'en déplacer, avec un Labrador au milieu, un gentil Labrador qui s'appelle Koni... L'Académie française lui a donné son GRAND PRIX et c'est très très bien. Giuliano Da Empoli est un très grand écrivain au style vivant, enlevé, parfait. A lire absolument dans les Chancelleries, dans les Gouvernements et chez soi ! Hermès

dimanche 28 août 2022

Trouver Refuge de ONO-DIT-BIOT, Roman - Gallimard - 416 pages 20€

"Tout est allé très vite : d’abord des gestes d’intimidation, puis des menaces directes. Un soir, Sacha et Mina décident de fuir la France avec leur petite fille Irène. Ils laissent derrière eux un pays qui a plongé dans lenationalisme, l’ignorance et l’intolérance, dirigé par un nouveau président qui a lancé des hommes après eux. Quel secret explosif veut-il protéger ? Pour se mettre à l’abri, ils ont le projet insensé de rejoindre le mont Athos, sanctuaire érigé de monastères fortifiés où l’on vit encore selon les règles byzantines...." Texte de la 4ème de couverture du livre. La France serait tombée sous la dictature d'une Droite extrèmiste avec comme Président "PAPA", allusion à "PAPA-DOC" (Duvalier) le dictateur d'HAîti des années 60/80... Mina, professeure d'Université est attaquée pour ses cours sontre l'intolérance, pour la liberté...La vie est devenue irrespirable et dangereuse à Paris, le couple portant un "terrible "secret" est contraint de fuir... au Mont-Athos, sanctuaire chrétien paradisiaque entre Ciel et Mer... L'auteur a voulu se saisir d'un thème politique qu'il pense brûlant, mais en réalité archaïque et banal et son style laisse à désirer. Ecriture poussive. HERMES

mercredi 8 juin 2022

"GUERRE" de Louis Ferdinand CELINE, GALLIMARD 184p. 19€

Terminé "Guerre", le livre retrouvé de L. F. Céline, 75 ans après sa disparition de l’appartement de celui-ci en 1944, à la Libération lorsqu’il a fui en Allemagne à Sigmaringen avec Pétain et des membres du gouvernement de Vichy, épisode qu’il racontera plus tard dans « D’un château l’autre ». "Guerre" écrit dans les années 1930 est une autofiction, comme on dit aujourd’hui, romancée, où Céline raconte son premier contact terrible, à 20ans, avec la guerre, le traumatisme crânien, la blessure au bras, l’errance parmi ses camarades gisant morts, son errance, sa rencontre avec un soldat anglais, la souffrance brutale, le vertige entre une vie suspendue aux bruits incessants qu’il entend nuit et jour, dus aux acouphènes provoqués par le choc de sa tête contre un arbre lors de l’explosion d'une bombe, vertige de vivre dans l’enfer des blessés, des mourants dans une ville de tourniquet pour les troupes, les états-majors, bombardée à quelques kilomètres du front. 18 ans en 1912, il devance l’Appel et s’engage dans les Cuirassiers, 1914, deux ans plus tard, maréchal des logis, sous-officier dans les premiers combats de la Grande Guerre, les blessures… et la haine de la guerre, la haine pour le monde qui l’entoure, les faux-semblants, les Bien-pensants… "Guerre" au style de titi-parisien explosif, aux cris, aux remontées de la pensée, à la puissance des mots crus des trouffions, des troubades, du fond de l’âme déchirée par la brutalité, la férocité de l’homme, blessée par le verni, le mur de l’incompréhension ou de la volonté de « voir » autrement la vie, la crudité de l'être humain… Un livre « bombe » H.Zaphiratos, JOURNAL & Lecturepourtous

mardi 26 octobre 2021

HISTOIRE DE FRANCE de Jules MICHELET, Nouvelle édition "LE MONDE"

La fantastique et extraordinaire histoire de la France, qui se lit comme un immense et passionnant roman Seize volumes

"La France n'a pas dit son dernier mot" de Eric Zemmour, Rubempré Ed. 2021 Essai/Journal 343p. 21,90€

Le livre d'Eric Zemmour est une oeuvre capitale, le roman-réel de la braderie d'un pays : la France, par ses élites politiques et intellectuelles au cours des dernières décennies au profit d'une mondialisation élitiste et financière. Eric Zemmour chroniqueur du "Figaro" a vécu les étapes, a connu et fréquenté cette "élite" a tenté de faire comprendre, mais en vain. On comprend mieux son combat et l'écho qu'il recueille à travers le peuple des "oubliés", des électeurs méprisés, manipulés, pour n'être que des rien-du-tout. Un grand livre écrit dans le style des grands prosateurs français, digne d'un Saint Simon. Un régal de lecture pour la vivacité du ton, des anecdotes, des personnages... parfois peu reluisants.